EPST : Tony Mwaba édicte 7 mesures pour préserver élèves et enseignants de la 3ème vague de la Covid-19

EPST : Tony Mwaba édicte 7 mesures pour préserver élèves et enseignants de la 3ème vague de la Covid-19

Il l'avait promis. Oui, il vient de le faire. En effet, depuis vendredi 8 juin dernier, le Ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony Mwaba Kazadi a rendu public le protocole actualisé de la lutte contre le coronavirus en milieux scolaires.

Ce protocole, il faudrait le souligner, contient 7 dispositions qui doivent être appliquées dans toutes les écoles au pays.

Dans l'ensemble, ces mesures visent à protéger d'un côté les élèves et de l'autre leurs enseignants. Ainsi, les responsables des écoles et chefs d'établissements scolaires sont obligés de faire respecter les 7 mesures prises par le Ministre Tony Mwaba dans les écoles sous leur autorité.

La première mesure vise à l'installation des lave-mains avec de l'eau en permanence, Savon et/ou une solution hydro alcoolique ou de la cendre. Ces lave-mains doivent être placées à l'entree de la concession scolaire,  des salles de classe, à l'entrée des bureaux des responsables de l'école et à côté des latrines. 

La deuxième mesure concerne le prélèvement obligatoire de la température ainsi chaque établissement scolaire doit disposer d'un thermo flash. Et cela doit se faire avant toute entrée. Tout cas de forte température à partir de 38°détectė sera urgemment orienté par le responsable de l'école afin que ce dernier, à son tour, transfère le cas vers le centre de santé le plus proche pour investigation et éventuelle prise en charge en ayant soin d'en informer les parents.

La troisième mesure prise par le Ministre de l'EPST s'avère un devoir attribué aux corps enseignants. Ces derniers doivent rappeler aux élèves l'obligation de tousser ou éternuer dans le coude ou dans le mouchoir à usage unique et à jeter aussitôt aprês utilisation dans un bac à papier. Pour rendre cette mesure effective, toute école doit placer dans chaque salle de classe des bacs à papier ou les corbeilles pour que  les élèves jettent leurs  mouchoirs après usage, lesquels moucholirs doivent être brûlés aprés les cours.

La distanciation sociale est la quatrième mesure prise. Cette mesure cible d'abord les provinces affectées par le Coronavirus.  Dans ces provinces, les responsables des écoles  doivent  procéder à la désinfection des salles de classe et des installations sanitaires ainsi qu'au nettoyage des mobiliers scolaires à la fin de la semaine. 

Aussi, l'interdiction  de tout attroupement des élėves et/ou des enseignants dans la cour de l'école et l'observation de la distance d'un mètre au moins entre les élèves; de veiller à ce que les élèves ne pratiquent pas des jeux des mains et ne s'échangent pas des objets classiques. Et, le corps enseignant devra veiller à l'encadrement des élèves pendant la recréation pour faire respecter la mesure de la distanciation physique. 

Quant aux  provinces non affectées par le Coronavirus, à l'instar des responsables des écoles des provinces affectées, le corps enseignant doit de même  interdire  les attroupements et veiller sur le respect strict de la distance d'un mètre au moins entre les élèves dans les salles de classe ; réaménager les horaires pour les adapter à la situation de l'école et organiser la double vacation en cas de nécessité pour faire respecter la distanciation physique;  veiller à ce que les élèves ne pratiquent pas des jeux des mains et ne s'échangent pas des objets classiques; encadrer les élèves pendant la récréation pour faire respecter la mesure de la distanciation physique.

La cinquième mesure concerne le port obligatoire du masque ou cache-nez de la part de tous les acteurs éducatifs notamment les élèves et les enseignants. 

La sixième mesure arrêtée est celle qui s'insurge contre toutes les salutations et embrassades. Sur ce, les responsables des écoles doivent veiller à ce que les élèves et les
enseignants puissent se saluer sans se serrer la main et éviter les
embrassades.

La dernière mesure est une mesure de police,  elle vise l'interdiction des  activités sportives, culturelles et parascolaires dans tous les établissements scolaires tant dans les provinces infectées que dans celles non infectėes.

Les raisons matérielles de ces mesures prises par le Ministre Tony Mwaba visent la protection des enfants congolais en cette période caractérisée par la 3ème vague de la covid-19.

Ainsi, le Ministre ne cesse-t-il de ménager aucun effort pour lutter contre cette pandémie. 

Béni Kinkela.

Commentaire
Feb 11, 2019 at 3:15pm

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit nam, non magnam molestias aspernatur. Magni suscipit sequi harum odit sunt est.

Laissez Votre Commentaire

Rester connecté

Téléchargez notre application et recevez les dernières nouvelles et mises à jour. Regardez les nouvelles en direct à tout moment.