RDC : le bien-fondé de l'enseignement en langues nationales dans les classes de base dévoilé par des experts.

RDC : le bien-fondé de l'enseignement en langues nationales dans les classes de base dévoilé par des experts.

Ils se sont prononcés au cours d'une conférence de presse organisée, ce mercredi 17 mars, les experts du Ministère de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique -EPST, des experts de la société civile ainsi que le professeur d'Université, Alphonse Zanga, ont reconnu la pertinence et la nécessité que la RDC puissent continuer dans sa réforme de l'enseignement en langues nationales dans les classes de base. Pour eux, cette mesure doit concerner au préalable les élèves de l'école primaire, étant donné que  c'est à ce stade que l'enfant maîtrise les leçons élémentaires. 

Dans leurs dires, tous ces experts ont fait savoir que les langues nationales représentent un patrimoine. Aussi, elles constituent l'élément stimulateur de la plus bonne  compréhension. 

En sa qualité d'expert, le professeur  Alphonse Zanga a démontré l'intérêt de l'intronisation des langues nationales. 

"Sur le plan psychopédagogique, nous avons démontré pour éviter des réticences que les premiers bons résultats de l'utilisation des langues maternelles des élèves, c'est d'abord la motivation. La motivation qui est essentielle. Nous avons aussi montré qu'en utilisant les langues maternelles, c'est  sécuriser les élèves parce que c'est le prolongement de la situation vécue en famille. Et vous lui donner plus d'accès des connaissances, parce que vous lui mettez en sécurité. Et il apprend vite et il acquiert facilement les connaissances puis évolue jusqu'au bout de son système scolaire", a-t-il souligné. 

Du côté de la société civile, Jacques Tshimbalanga a aussi donné l'importance des langues nationales. 

"Des scientifiques l'ont prouvé et des essais ont été concluants que nos enfants apprennent lorsqu'ils commencent à apprendre dès leurs premières années dans les langues maternelles dans nos langues du milieu", a dit Jacques Tshimbalanga. L'on notera que l'enseignement en  langues nationales est adopté comme l'un des axes de la réforme du secteur éducatif congolais et qu'une vaste campagne de sensibilisation ainsi que distribution des manuels de lecture et écriture en langues est en cours dans toutes les provinces éducationnelles avec l'appui des partenaires techniques et financiers du Ministère de l'EPST via le projet PAQUE.

Danny Ngubaa & Beni Kinkela

Commentaire
Feb 11, 2019 at 3:15pm

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit nam, non magnam molestias aspernatur. Magni suscipit sequi harum odit sunt est.

Laissez Votre Commentaire

Rester connecté

Téléchargez notre application et recevez les dernières nouvelles et mises à jour. Regardez les nouvelles en direct à tout moment.