Enseignement en langues au Sankuru : voici les retombées de la rencontre notable et Ministère de l'EPST

Enseignement en langues au Sankuru : voici les retombées de la rencontre notable et Ministère de l'EPST

Après avoir tablé sur la question de l'enseignement élémentaire en langue Tetela au Sankuru, lundi 17 mars 2021, les notables de cette province se disent satisfait des conclusions qui ont découlé de leur entretien avec le Ministre d'État, Ministre de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique Willy Bakonga assisté des experts du Ministère de l'EPST dont particulièrement ceux du projet PAQUE.

Pour rappel, cette rencontre était principalement axée autour de la clarification d'un malentendu sur une prétendue exclusion de la langue Tetela comme langue de l'enseignement élémentaire au Sankuru. 

Une délégation des notables de cette province, conduite par le député national élu du Sankuru Christophe Lutundula, a déclaré avoir reçu toutes les réponses claires et nettes au sujet de cette équivoque. 

Globalement, Christophe Lutundula a indiqué qu'en fin de compte, la langue tetela gardera son statut comme langue de formation au niveau élémentaire, avant de marteler sur le fait que le Gouvernement n'a jamais pensé à supprimer le Tetela comme langue de formation pour l'enseignement élémentaire. 

"A l'issue de nos échanges, il résulte ce qui suit : la langue Ô tetela garde son statut d'une langue circulaire dans l'enseignement. Il n'a jamais été question pour le Gouvernement et pour le Ministre de l'enseignement primaire secondaire et technique en particulier de supprimer la langue tetela au niveau élémentaire... de notre côté, nous avons tenu à le rassurer qu'il n'a jamais été question au Sankuru de s'opposer à l'enseignement en langues nationales qui est constitutionnel '', a-t-il affirmé.

Ainsi, l'élu de Sankuru a-t-il déclaré avoir reçu l'assurance du Ministre d'Etat Willy Bakonga de pouvoir doter toutes les écoles du Sankuru des kits pédagogiques en langue Tetela. 

''Pour cela nous avons reçu des assurances de la part du Ministre d'Etat, que des contacts utiles seront pris avec les partenaires qui interviennent dans le secteur de l'enseignement, pour examiner rapidement la possibilité de pourvoir les structures d'enseignement au Sankuru en ouvrage O tetela '', a déclaré Christophe Lutundula.

Pour lui, cette rencontre s'inscrit dans l'optique de sauvegarder les langues nationales comme patrimoine culturelle de l'ensemble de la nation congolaise. 

Richard Musafiri

Commentaire
Feb 11, 2019 at 3:15pm

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit nam, non magnam molestias aspernatur. Magni suscipit sequi harum odit sunt est.

Laissez Votre Commentaire

Rester connecté

Téléchargez notre application et recevez les dernières nouvelles et mises à jour. Regardez les nouvelles en direct à tout moment.